Montfort l'Amaury

Montfort l'Amaury entrée libre

En lisière de la forêt de Rambouillet, le village de Montfort l’Amaury s’étend au pied des ruines de son château fort. Petite cité médiévale des Yvelines (78), Montfort l’Amaury vous offre 1000 ans d'histoire à travers ses monuments historiques. Venez fouler les pavés de ses rues étroites, découvrir son église et son exceptionnelle collection de verrières du XVIème siècle, son ancien charnier, les ruines du château médiéval des comtes de Montfort,  ou encore admirer la Tour d’Anne de Bretagne.

Un petit peu d’histoire…

L’histoire de Montfort l’Amaury se dessine dès le Haut Moyen-âge,  lorsque Robert le Pieux (976-1031), reçoit la forêt d’Iveline en apanage. Le jeune roi charge Guillaume de Hainaut de construire deux places fortes, l’une à Epernon, l’autre à Montfort, afin d’assurer la défense de son domaine. A sa mort, c’est son fils, Amaury Ier qui hérite de ses titres. Sous son autorité seront construit le château, les remparts, les églises Saint Pierre et Saint Laurent par Hugues Bardoul, capitaine du château.
La famille de Montfort va souvent être associée à des personnalités royales : ainsi, au XIe siècle, Bertrade de Montfort, fille de Simon Ier de Montfort, est enlevée, par le roi de France, Philippe Ier, à son époux le Duc d’Anjou. Elle devient ainsi reine de France en 1104, après de multiples rebondissements.
Les Montfort se pérennisent avec Yolande qui, par son mariage avec le duc de Bretagne Arthur II lie le comté au duché de Bretagne. De cette union nait Anne de Bretagne, reine de France par deux fois et duchesse de Bretagne qui embellit la Ville par ses constructions.
Montfort devient un lieu d’escale pour les rois de France : Henri IV passe par la ville avant de rejoindre la capitale, de même que Louis XIII.
Avec la construction du château de Versailles et le déplacement de la cour de France, Montfort l’Amaury se veut le lieu de résidence des « hoberaux », hommes de fonction royale. De fait, la ville se dynamise.
La période révolutionnaire est assez confuse, la plupart des archives ayant disparues. Pour autant, la présence d’un sabotier, alors maire de la ville, qui y aurait fait régner la Terreur est avéré.
De nos jours, Montfort l’Amaury est devenu un lieu de résidence pour les artistes qui viennent s’y détendre et y trouver leur inspiration.

Au son du Boléro

« C’est une petite maison, une sorte de petit pavillon, même pas une villa… de l’extérieur, elle se présente un peu comme une tranche de camembert mal taillée ».
Manuel Rosenthal
Compositeur et chef d’orchestre (1904-2003)

Séduit par le calme et la beauté de Montfort-l’Amaury, Maurice Ravel (1875-1937) s’installe au Belvédère en 1921. Cette maison, qu’il aménage et transforme, devient pendant seize années son refuge, lieu de composition et de méditation. Il y accueille ses amis, des musiciens ; il donne vie à des œuvres qui, aujourd’hui encore, sont jouées dans le monde entier, telle que Le Boléro. Laissez-vous surprendre par ce lieu à part, ou résonne encore le souffle mélodique de ce grand compositeur.

Un patrimoine culturel à découvrir sans modération !

Accès

Parking : Non

Jours et horaires d’ouverture

Jours de fermeture

Jours d’ouverture

* Les jours et horaires sont donnés à titre indicatif et sont sujets à modifications.

Contact

Adresse :
3, rue Amaury,
78490 Montfort l'Amaury

Mail :
tourisme@montfortlamaury.fr

Tel :
01 34 86 87 96

Localisation