Les Yvelines célèbrent le centenaire Renoir !

© 2008 - STondut - CDT78
Déjeuner des Canotiers © 2008 - STondut - CDT78

Le 3 décembre 1919, Pierre-Auguste Renoir s'éteint à Cagnes-sur-Mer, laissant à la postérité une œuvre colossale, plus de 4000 tableaux, explorant les potentialités du motif, de la figure et de la peinture de plein air.  Pour les Yvelines, 2019 est l’occasion idéale de célébrer Renoir et d’offrir à tous les publics un programme culturel et festif à l’image du "way of life" si cher aux impressionnistes. Expositions, visites guidées, conférences, croisières... Un véritable festival, qui de surprise en surprise, vous fera voyager et partager des moments de bonheur.

Histoire d’un peintre mythique

Né le 25 février 1841 à Limoges Auguste Renoir, sixième de sept enfants et sa famille, déménagent pour paris en 1844, pour améliorer leur situation.

La vie artistique de Renoir débute en 1855, quand son père met Auguste, âgé de 14 ans, en apprentissage dans un atelier de peinture sur porcelaine, rue du Temple à Paris. Trois ans plus tard, quand l’atelier doit fermer pour modernisation des techniques, Renoir passe à la peinture et gagne alors sa vie en peignant des toiles décoratives et des éventails, puis des tentures d’église pour les missionnaires d’outre-mer.

En avril 1862, après avoir économisé assez d’argent, il entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. En parallèle de sa vie d’étudiant, il fréquente l’atelier privé de Charles Gleyre où il rencontre ses paires : Alfred Sisley, Frédéric Bazille et Claude Monet.

En 1869, il s’installe à Louveciennes. C’est lors d’une promenade avec le prince Bibesco, un familier de la Maison Fournaise, aujourd’hui musée, qu’il découvre Chatou. À la même époque, il part à la découverte de Croissy-sur-Seine avec Claude Monet, avec qui il plante son chevalet au café flottant de la Grenouillère, lieu de loisirs de la bourgeoisie parisienne, aujourd’hui transformé en musée également.

Durant près de 15 ans, Renoir réside régulièrement à Chatou. Il y réalise des portraits des Fournaise, Alphonsine et son père, des paysages et surtout, en 1881, l’un de ses chefs-d’œuvre, « Le Déjeuner des Canotiers » sur lequel on reconnaît, en bas à gauche, une jeune modiste rencontrée un an plus tôt, Aline Charigot, qu’il épousera en 1890. Celle-ci lui donnera trois enfants : Pierre, Jean (le cinéaste) et Claude.

Frappé d’une paralysie des jambes et des bras en janvier 1912, il s’éteint le 3 décembre 1919, à Cagnes-sur-Mer où il possède une propriété. Il laisse une œuvre considérable de plus de 4000 peintures et marquera pour toujours les Yvelines de sa présence le long des bords de Seine.

Célébrer le centenaire de la mort de Renoir

Pour toutes ces raisons, la région Île-de-France, le département des Yvelines, l’ensemble des acteurs de la Communauté d'Agglomération Saint Germain Boucles de Seine, tenaient à célébrer Renoir et offrir à tous les publics, d’avril à septembre, un festival qui, de surprise en surprise, vous invite à voyager et à partager des moments de bonheur…

Profitez de cet événement exceptionnel pour venir découvrir, ou redécouvrir notre territoire ! Nous avons sélectionné pour vos groupes plusieurs événements incontournables :

Liste des événements