En randonnée, les bons gestes à adopter !

"Ne prenez que des photos, ne laissez que des empreintes", telle est la devise du randonneur aguerri ! Une balade peut devenir un cauchemar pour l'environnement. Pour devenir un véritable ambassadeur de la nature dans les Yvelines, il suffit de quelques consignes...suivez le guide !

Les déchets, jamais dans la forêt

Il paraît insignifiant votre sac plastique, mais il met jusqu'à 450 ans à se faire oublier de la planète. Tous confondus, les déchets laissés à l'abandon polluent les sols et les eaux, et sont dangereux pour les animaux et même les hommes. Prévoyez donc un petit sac poubelle lors de vos balades.

Bannissez les feux de forêt

Incroyable mais vrai, ces feux sont trop souvent provoqués par des négligences humaines : près de 3000 feux de forêts sont recensés en France chaque année... Dangereux pour la biodiversité, les promeneurs et les riverains, voici quelques gestes simples à adopter :

  • n'allumez ni feu, ni barbecue,
  • conservez votre mégot de cigarette dans un cendrier portatif,
  • campez uniquement dans les lieux autorisés,
  • laissez les routes forestières accessibles au secours.

La cueillette : laissez-en pour mère nature

Lors d'une randonnée, il est souvent tentant de cueillir quelques fleurs pour un bouquet ou des champignons pour le dîner. C'est possible ! Mais avec modération et dans les règles de l'art... 

La cueillette excessive menace à terme les espèces végétales, même les plus courantes (muguet, jonquilles, etc.). Pour avoir une idée de bonnes proportions : 5 litres de champignons (1 panier) ou encore le contenu d'une main de fleurs est toléré. Pour consommer votre récolte, il est fortement conseillé de la cuire pour éviter toute contamination par des parasites, souvent présents près du sol.

Laissons la biodiversité tranquille

  • Si vous ne saviez pas, le bois mort est laissé volontairement au sol par les gardes forestiers. Leur décomposition permet d'alimenter le sol en minéraux, et abritent aussi de nombreux insectes et animaux.
  • Les animaux détiennent un instinct pour s'alimenter et se protéger. Si vous les nourrissez ou vous en approchez, ils peuvent le perdre. Les conséquences sont alors catastrophiques pour leur survie !

Randonneur, restez sur les sentiers !

Que vous soyez à pied, à vélo ou à cheval, sortir des sentiers accélère l'érosion des terrains fragiles et dégrade la végétation des sous-bois. Raison de plus pour suivre le chemin ! Et puis, la faune a aussi besoin de son espace de vie en toute tranquillité...

Ce conseil est aussi valable pour votre sécurité : ne pénétrez jamais dans les zones de chasse !

Prenez garde, accès réglementé !

  • Même en forêt, des coupes et travaux forestiers se réalisent pour entretenir les espaces naturels. Promeneurs, le conseil est simple : respectez la signalétique.
  • Les animaux de compagnie peuvent perturber la faune sauvage. Notamment entre le 15 avril et le 30 juin, pendant la période des naissances, où il est obligatoire de tenir les chiens en laisse.
  • Bien évidemment, les véhicules à moteurs ne sont pas tolérés sur les routes et chemins forestiers fermés à la circulation.