Promenons-nous dans les pas des architectes à Poissy !

Poissy

Poissy vous a emmené sur les traces de son roi, Louis IX devenu saint Louis,  dans les pas de son peintre Ernest Meissonier - qui fut également son maire et vous avez appris tant d’histoires nichées au cœur de la ville que vous êtes attentif à la moindre « nouveauté »… Aussi, pour compléter vos découvertes pisciacaises, laissez-vous transporter au XXème siècle et suivez – entre autres –les lignes de Le Corbusier, son architecte ! Et pourtant, vous avez le sentiment de tout connaitre de la ville telle qu’elle se montre aujourd’hui… Et bien, prenons le pari que vous allez découvrir des lieux, des anecdotes encore inédits... Chaussez vos baskets, attrapez votre appareil photo et pourquoi pas un carnet de croquis, ouvrez grand vos yeux … c’est parti pour une promenade de plus de deux heures au gré de l’architecture urbaine de Poissy au XXème siècle !

Des architectes en tout point de la ville !

Votre parcours débute à la gare, construite à la fin du XXème, face à elle vous découvrez l’imposante maison Lannhoffer du nom de son propriétaire et bâtie à l’image des produits de son usine industrielle de fibrociment. Vous rapprochant des bords de Seine, vous admirerez les immeubles, maisons et petits hôtels du début du XXème siècle dessinés par l’architecte pisciacais Théophile Bourgois. Prenez le temps d’observer ces bâtisses qui vous révèlent tant de trésors dont un cadran solaire surmonté de la maxime « l’ombre partage le jour »… Chemin faisant et paysage plus familier, jetez un regard sur lepont neuf– en opposition avec le pont ancien juste en face -  qui s’inscrit naturellement dans ce parcours.

De grands noms pour l’histoire de Poissy

A présent, remontez dans le parc Meissonier – certes bien plus ancien puisqu’il fut jardin du monastère royal Saint-Louis – mais acquis en 1952 par la Ville de Poissy, il prend alors le nom du peintre qui vécut dans l’enclos de l’Abbaye pendant plusieurs années. Très prochainement, c’est ici, sur ses hauteurs, que la Ville souhaiterait reconstruire la Maison de Fer après son acquisition – elle est dite à tort maison Eiffel car elle n’a pas été conçue par Gustave Eiffel. Construite en 1889 selon le « système Danly », la maison possède des armatures métalliques suivant le système de tôles embouties, procédé inventé par Joseph Danly. Inscrite sur l’inventaire des Monuments historiques depuis 1975, elle a été balayée lors de la tempête de décembre 1999. A ce moment de votre parcours, il vous faut fermer les yeux et l’imaginer !

Ensuite, toujours debout, se dévoile la Villa Savoye dite « les heures claires » et construite par les architectes Le Corbusier et Pierre Jeanneret entre 1928 et 1931, classée en 1965 et dont le pavillon du gardien vient d’être tout juste restauré. Chef-d’œuvre de renommée internationale, elle est l’application de la théorie des « cinq points d’une architecture nouvelle ». Prenez le temps de la (re)découvrir…

Un riche patrimoine urbain

Votre promenade se prolonge dans le quartier de Beauregard né dans les champs en 1950, barres d’immeubles, pavillons, équipements sportifs et culturels, église en béton armé couverte d’une charpente métallique apparente voient le jour sous le crayon de l’architecte Charles-Gustave Stoskopf.

Enfin en redescendant vers le centre ville, regardez d’un œil neuf le collège Jean Jaurès et l’hôtel de ville des architectes Pierre Mathé et Henri Calsat, l’horizontalité du premier s’opposant à la verticalité du second, tous deux en béton armé !

La promesse est tenue, Poissy vous a offert un nouveau visage vous dévoilant mille et un nouveaux secrets… Gageons qu’il y en aura d’autres …

 

Contact Office de Tourisme de Poissy :
01 30 74 60 65