Le Paris Brest est Yvelinois

Maisons-Laffitte

©Jérôme Rommé - Fotolia
Paris-Brest ©Jérôme Rommé - Fotolia

Avec l’engouement actuel pour la pâtisserie, tout le monde revisite à sa manière les recettes traditionnelles de ses gâteaux préférés. Mais qu’on se le dise, le « vrai » Paris Brest est né dans les Yvelines et les habitants de Maisons-Laffitte où il fut conçu, le revendiquent  haut et fort ! 

Un gâteau pour fêter la bicyclette

L’histoire commence en 1891 lorsque Pierre Giffard, journaliste au «Petit journal  illustré » et habitant de Maisons Laffitte crée la course à véloLe Paris Brest Parispour promouvoir la bicyclette. Il demande un peu plus tard au pâtisser Louis Durand installé à Maisons-Laffitte de concevoir un gâteau en forme de roue de vélo ; le Paris Brest nait ainsi en 1910.

Une recette simple à tenter à la maison, proposée par Marie Maréchal sur journaldesfemmes.com

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6)

La pâte à choux : dans une casserole mettre le beurre en morceaux, l'eau et le sucre jusqu'à ébullition. Hors du feu ajouter la farine d'un seul coup et mélanger aussitôt. Remettre sur le feu 1 à 2 minutes pour dessécher la pâte tout en remuant. Ajouter les œufs un à soit dans la casserole hors du feu, soit au robot.

 

A l'aide d'une poche à douille et de la plus grosse douille former une couronne sur une feuille silicone ou de papier sulfurisé. Décorer d'amandes effilées. Mettre au four environ 1 heure. Faire refroidir sur une grille.

 

La crème : porter le lait à ébullition,  blanchir  les jaunes d'œufs et le sucre, y ajouter la maïzena tamisée, puis incorporer le lait bouillant. Remettre 2 minutes sur feu doux en fouettant bien, faire épaissir. Hors du feu, ajouter les 50 g de beurre en petits morceaux en fouettant. Laisser refroidir la crème, filmer directement à même la crème.

La crème refroidie, y ajouter le praliné et le reste de beurre en petit morceaux au fouet ou au robot. Remettre au frais.

 

Pour finir

Le montage : découper le 1/3 supérieur de la couronne avec un couteau à pain. Mettre la crème dans une poche à douille cannelée, remplir la couronne. Pour avoir un beau volume, mettre plusieurs couches : une dans le creux, une sur le bord intérieur de la couronne, une sur le bord extérieur, et une autre par-dessus. Poser le dessus de la couronne sur la crème, saupoudrer de sucre glace.

 

Vous n’avez plus qu’à le déguster ! Et à monter à bicyclette ensuite sans pour autant vous rendre jusqu’à Brest pour déculpabiliser.