Course aux champignons en Yvelines !

Paire de bottes : Check. Panier en osier : Check. Bâton pour soulever les feuillages : Check. Petit couteau adéquat : Check… Là, vous vous demandez ce que nous nous apprêtons à faire avec pareil attirail ? Cueillir des champignons bien sûr ! Vous nous suivez ?

Les Yvelines, paradis du champi !

Et pas besoin de faire des kilomètres loin des villes pour faire le plein de ces « végétaux à chapeau » qui font le bonheur de nos assiettes !

Les forêts des Yvelines, de par leur climat particulièrement humide à l’automne, sont le véritable paradis du champignon : Amanite phalloïde, « pieds bleus », tricholomes de la Saint Georges…de quoi se replonger dans la poésie de notre enfance « Pauvres champignons » ! Bolets, russules, coulemelles, trompettes-de-la-mort (si si, ceux-ci se mangent aussi !!)… Et surtout…les cèpes, les cèpes, les cèpes !! Mmmm, on en salive d’avance…

Voici les principaux coins où les débusquer : 

Ajoutez à cela un cadre lumineux et bucolique et vous comprendrez pourquoi chaque année nous attendons avec impatience l’arrivée de l’automne !Mais nous ne vous en dirons pas plus, un coin à champignons, ça ne se dévoile pas !

3 règles d'or pour une cueillette réussie

Vous l’aurez compris, une grande variété de champignons cohabite dans cette forêt yvelinoise, des bons… et des moins bons !

Et oui, ce n’est pas tout que de les manger, encore faut-il les reconnaître ! Alors pour pour les « champignovores » et mycologues en herbe, 3 conseils avisés : 

  1. Faites vérifier votre récolte : de nombreux champignons comestibles ont des sosies toxiques. Alors pour éviter les risques inutiles, un mycologue pourra vous dire si vos champignons peuvent être mangés ou non.
  2. Conservez une partie des champignons consommés : ce geste peut vous sauver la vie en cas d'intoxication, il permettra à un spécialiste de vous orienter vers le traitement adapté.
  3. Evitez les sacs en plastique : leur atmosphère confinée favorise le développement des bactéries sur votre récolte. Privilégiez le traditionnel panier en osier à fond plat.

* source G. Eyssartier "les 50 règles d'or du cueilleur de champignons"

Et une manifestation à venir ! 

Et pour les « champignovores » et mycologues en herbe, une date à retenir : les 20 et 21 octobre prochains !
Vous l’aurez compris, une grande variété de champignons cohabite dans cette forêt yvelinoise, des bons… et des moins bons !
Et oui, ce n’est pas tout que de les manger, encore faut-il les reconnaître !

Pour cela, l’Association des Naturalistes des Yvelines organise une exposition de champignons, 2 conférences et d'autres animations dédiées. Quand ? Le weekend du 20 octobre prochain. A cette occasion, les plus novices en la matière pourront en savoir plus sur les espèces comestibles et les autres, et de manière plus générale, sur le rôle capital et souvent méconnu des champignons dans nos forêts, et sur les bonnes pratiques à adopter !
De notre côté, nous avons appris que les cèpes ou les amanites apportent grâce à leur mycélium mêlé aux racines des arbres les substances indispensables à leur développement comme l’eau et les sels minéraux, de sorte que, sans eux, les arbres seraient beaucoup plus chétifs ! Incroyable non ? C’est pourquoi, pour préserver l’éco-système, il est interdit de dépasser un panier par personne et par jour !
Et ce n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend ! Alors pour repartir avec votre diplôme de cueilleur hors pair en poche, rendez-vous les 20 et 21 octobre !

En savoir plus sur l'événement